Epimedium ‘Sulphureum’

En temps normal, ils fleurissent au printemps, d’avril à juin, mais cette année est particulière et les petits bouquets de fleurs sont déjà là!
Encore une délicieuse surprise de cette drôle de saison que je ne sais plus comment nommer: hiver ou printemps?…

épimedium versicolor ‘Sulphureum’

Cette semaine, j’ai donc supprimé le feuillage abîmé, pour dégager ces petites fleurs toutes légères ressemblant à de minuscules ancolies jaune pâle, très gracieuses, qui lui ont valu le doux surnom de « fleur des elfes ».

Pour le moment, elles semblent bien nues dressées sur leur tige pourpre mais, bientôt, le jeune feuillage en forme de coeur, d’abord teinté de cuivre, viendra remplacer l’ancien et accompagnera les fleurs.

le feuillage printanier de l’épimedium sulphureum
épimedium ‘Sulphureum’

L’Epimedium versicolor ‘Sulphureum‘ est une des variétés les plus vigoureuses et les plus rustiques. La croissance est lente mais la plante tolère à peu près toutes les situations.
Pour l’ombre ou la mi-ombre, elle s’adapte parfaitement aux lieux ombragés et secs, sous le couvert de grands arbres.

C’est une superbe vivace couvre-sol (30 x 100 cm), avec un beau feuillage persistant, d’abord bronze, puis vert et qui reste attrayant tout l’hiver avec des teintes rouge-brun magnifiques! Si c’est pas un atout ça!?…

épimedium ‘Sulphureum’
épimedium sulphureum: feuillage persistant en hiver

Note : il est souvent recommandé de raser au printemps le feuillage des épimédiums abîmé par le froid. Toutefois, ne taillez pas ceux installés depuis moins de 3 ans car les jeunes sujets supportent mal une taille sévère et risquent d’en mourir.
À la sortie de l’hiver, coupez à ras du sol leurs quelques feuilles abîmées par le gel.

epimedium ‘Sulphureum’
épimedium Sulphureum abeille

 

7 commentaires sur “Epimedium ‘Sulphureum’

  1. jolie fleur , je suis fanatique des épimédiums j’en ai depuis longtemps dans mon jardin,tellement longtemps qu’il n’ont pas de nom ,j’aime leur côté persitant j’en fai des bordures ….Tu as une belle variété, bonne journée Malo .

  2. Je rêve d’un tapis d’epimedium comme le tien, mais manifestement, ils ne se plaisent pas chez moi… ils ne meurent pas, mais il végètent. Evidemment, pour le moment, je ne vois que les feuilles séchées, mais j’ose espérer que quand ils se réveilleront, ils seront un peu plus fourni que les années dernières. C’est une fleur petite, mais si jolie! Bonne journée.

  3. J’ai quelques jeunes épimedium dans mon jardin, ils sont discrètement installé sous un arbrisseau, j’aime leur feuillage en toute saison. Tu dis qu’il faut attendre trois ans pour couper le vieux feuillages, les miens sont encore jeunes, ce sera pour l’année prochaine mais le gel n’a que peu abîmé les feuilles cette année qui sont dorées à croquer. Les petites fleurs jaunes si légères ont déjà percées le feuillage. Tes photos sont de plus en plus belles, superbes ! Belle journée

  4. J’en ai 2 en merveilleuse santé mais un n’est toujours pas apparu: celui acheté à courson l’an dernier (le sasaki).. Oh j’espère que je ne l’ai pas perdu!
    Les fleurs apparaissent sur les 2 mais pas aussi avancées que toi!
    J’espère en retrouver de nouveaux ce printemps!
    J’adore ces jolies fleurs si gracieuses: la fleur des elfes, c’est féerique je trouve!
    Bon week end soeurette!

  5. Ping :Les épimediums du jardin | Les Chroniques de mon Jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.