🐝 Plante sauvage mellif√®re : Le Lierre terrestre

Dans la série des plantes sauvages, c’est à présent le lierre terrestre qui fleurit souvent dans les sous-bois clairs ou au pied des arbres, et attire les insectes pollinisateurs qui se régalent de son nectar, notamment les bourdons.

De mars √† juin, il offre des petites fleurs violac√©es, tubulaires, r√©unies par 3 ou 4 √† l’aisselle des feuilles.¬†Elles sont pr√©coces donc tr√®s int√©ressantes pour les insectes butineurs car les fleurs nectarif√®res sont rares √† la fin de l‚Äôhiver. 🐝
Ses petites feuilles persistantes vert foncé sont arrondies avec des bords crénelés, portées par des tiges à section carrée.

Lierre terrestre, Glechoma hederacea,

Il préfère la mi-ombre humide, en sol léger, humifère, mais on le trouve aussi dans les prés ensoleillés, le long des chemins et des haies, à condition que le sol reste frais.

Pour cr√©er rapidement de jolis tapis, il se propage comme les fraisiers, par stolons qui s’enracinent √† l‚Äôextr√©mit√© des tiges rampantes et donnent de nouveaux plants.

Lierre terrestre, Glechoma hederacea, Les tiges rampantes avec des stolons qui vont s’enraciner plus loin
Lierre terrestre, Glechoma hederacea, Les tiges rampantes avec des stolons qui vont s’enraciner plus loin

Le lierre terrestre peut parfois s‚Äôinviter dans un gazon¬†ce qui est charmant si l‚Äôon supporte les pelouses non homog√®nes. Ce¬†n‚Äôest √† mon sens pas un probl√®me, bien au contraire : Il reste assez court, son feuillage est persistant, il fleurit joliment et attire les insectes pollinisateurs et en plus¬†il tol√®re les zones d‚Äôombre humide o√Ļ la pelouse a parfois bien du mal √† pousser.
Un gazon o√Ļ l‚Äôon trouve une belle diversit√© d‚Äôesp√®ces (tr√®fle, lierre terrestre, viola, p√Ęquerettes, plantain‚Ķ) est bien plus int√©ressant pour l‚Äôenvironnement qu‚Äôun gazon compos√© uniquement de gramin√©es!

Lierre terrestre, Glechoma hederacea, famille des Lamiacées, Plante comestible, Plante à tisane, Port tapissant, H 15-30 mm, Sol riche, frais, drainé, PH neutre, Soleil Mi-ombre

O√Ļ le planter?

En pleine terre, comme couvre-sol au pied d‚Äôarbres, d’arbustes ou au pied d’une haie.
Il peut remplacer le gazon dans les zones d‚Äôombre humide o√Ļ la pelouse a du mal √† pousser.
Mais plantez-le √† un endroit o√Ļ il pourra se d√©velopper sans g√™ner d’autres cultures car¬†le lierre terrestre peut devenir envahissant.

Il existe une variété à feuillage panaché (Glechoma hederacea Variegata), souvent utilisée en pot ou dans les suspensions fleuries. Ses stolons retombant en cascade sont très décoratifs mais il faudra arroser régulièrement, surtout en cas de sécheresse estivale.

Lierre terrestre, Glechoma hederacea, famille des Lamiacées, Plante comestible, Plante à tisane, Port tapissant, H 15-30 mm, Sol riche, drainé, PH neutre, Soleil Mi-ombre

Plante comestible

Les tiges, les feuilles et les fleurs du lierre terrestre sont comestibles.
Traditionnellement, on r√©colte¬†les tiges fleuries fin juin, √† la Saint-Jean (d’o√Ļ son nom d’herbe de la Saint-Jean). Cueillez-les le matin, apr√®s √©vaporation de la ros√©e.
Mais surtout, n‚Äôen prenez pas trop, priorit√© aux butineurs! 🐝

Les fleurs fra√ģchement cueillies d√©corent et aromatisent des verrines, glaces et g√Ęteaux‚Ķ
Les
jeunes feuilles et tiges ont para√ģt-il un l√©ger parfum menthol√© et citronn√©, avec une pointe d’amertume. Elles aromatisent des cocktails fruit√©s,¬†rel√®vent agr√©ablement les salades, p√Ętes‚Ķ

En infusion, pour soigner les inflammations des voies respiratoires (notamment les bronchites, laryngites et la toux) : cueillez 5 g de sommités fleuries (les fleurs avec un petit morceau de tige), faites-les bouillir quelques minutes dans 1/2 litre de lait puis laissez infuser 15 min. Sucrez avec du miel.

Pour les conserver, faites-les sécher en bouquet suspendu la tête en bas.
On peut aussi les congeler fra√ģches mais on perd alors certaines propri√©t√©s de la plante.

Attention de ne pas le confondre avec Ajuga reptans (Bugle rampant), une petite plante vivace persistante, qui pousse dans les mêmes conditions que le lierre terrestre et se propage aussi par stolons. Ses feuilles vert foncé, allongées et arrondies sont un peu gaufrées et ses fleurs bleu violacé forment des épis.

Lierre terrestre
Lierre terrestre, Glechoma hederacea, famille des Lamiacées, Plante comestible, Plante à tisane, Port tapissant, H 15-30 mm, Sol riche, drainé, PH neutre, Soleil Mi-ombre

12 commentaires sur “🐝 Plante sauvage mellif√®re : Le Lierre terrestre

  1. Pour moi, c’est une sauvageonne adorable que je laisse se faufiler o√Ļ elle veut. Mon ‘gazon’ est r√©solument non-homog√®ne et mon sol reste frais, visiblement les conditions id√©ales pour le lierre terrestre. Mais je ne le consid√©rais pas comme une plante mellif√®re! Une qualit√© de plus. Un aspect que vous ne mentionnez pas, enfin je crois, est son parfum quand on froisse le feuillage ou simplement quand on marche dessus. Je l’appr√©cie beaucoup.

  2. Je vais vous d√©cevoir car moi, elle m’insupporte et je l’arrache car elle colonise tout, √©touffe les autres. J’ai d’autres plantes mellif√®res que j’ai choisi pour fournir de la ressource aux pollinisateurs. Bon we

  3. Je l’appr√©cie beaucoup surtout lors de randonn√©es en bord de chemin il se m√©lange au ficaires en fleur qu’elle jolie association … dans notre jardin il est en libert√© dans les parties de sous-bois et bordure de terrains. J’aime sa couleur, sa jolie fleur, son feuillage…

  4. Tr√®s chouette article. Nous adorons les plantes sauvages que nous essayons de prot√©ger et d√©velopper. N’en d√©plaisent √† certains. Ce qui entraine parfois une approche d’arrachage pour certaines esp√®ces plus envahissantes.
    Je ne savais pas qu’elle √©tait comestible √† ce point.

  5. J’ai les m√™mes fleurs mais ce n’est pas du lierre que j’ai aussi dans certains massifs mais qui ne fleurit pas. L√† on voit bien √† droite des fleurs le feuillage qui est crant√© et arrondi mais je ne connais pas le nom de cette plante sauvage qui arrive seule ou dans des pots.

    1. Glechoma hederacea, nom vernaculaire ¬ę¬†Lierre terrestre¬†¬Ľ, n’a rien √† voir avec le Lierre (Hedera). Son nom d’esp√®ce vient du Lierre car il fait de longue pousses qui courent sur le sol, comme du Lierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *